Photo Peut-on payer en 3 fois son assurance habitation ?
24 Oct 2017

Peut-on payer en 3 fois son assurance habitation ?

Paiements échelonnés

L'assurance habitation représente un poste de dépense considérable pour les Français. En effet, selon les statistiques révélées par une assurance, la prime d'une MRH occupe 10 % à 20 % du budget des ménages. Alors, est-il possible de payer en 3 fois son assurance ?

Le paiement mensuel

Généralement, le paiement en 3 fois demeure inenvisageable pour la majorité des compagnies d'assurances. Du reste, ce mode de règlement reste impossible notamment si l'assureur a antérieurement été confronté à un incident de paiement de l'assuré. Seulement, l'acceptation repose sur les capacités de ce dernier à convaincre son interlocuteur. Évidemment, une négociation reste possible afin d'arriver à un terrain d'entente. Par ailleurs, aucune loi n'impose les compagnies à se conformer aux préférences de paiement du souscripteur.

Néanmoins, la mensualisation représente le mode de paiement le plus prisé. De plus, le versement s'effectue par prélèvement automatique. D'ailleurs, ce mode de règlement semble idéal pour les dépensiers et les imprévoyants. Effectivement, chaque mois, l'assuré appréhende la somme débitée. Aussi, le mécanisme automatique écarte les mauvaises surprises en fin d'année. De plus, l'assuré n'a aucun besoin d'épargner une somme considérable à chaque fin d'année pour les prévisions à l'échéance de sa cotisation.

Le paiement annuel

L'assuré est également en droit de payer son assurance de façon annuelle. Dans ce cas, le souscripteur a le choix entre deux moyens de paiement. D'un côté, la somme est versée par prélèvement automatique. D'un autre, le paiement s'effectue par carte bancaire, à partir de l'espace client du site de l'assurance. Ainsi, il convient d'abord de créer un compte d'utilisateur dans la page de l'assureur. Toutefois, le mode de règlement choisi est préalablement établi lors de la signature du contrat.

Le paiement annuel demande généralement d'épargner mensuellement une certaine somme selon le revenu et la situation professionnelle du souscripteur. Évidemment, ce mode de règlement nécessite une parfaite gestion du budget et un compte régulier. Le paiement annuel ne requiert aucune majoration pour fractionnement de la prime de la part de l'assureur. Par ailleurs, ce mode de paiement demeure la meilleure solution en ce qui concerne le versement de la prime.

La sélection du mode de règlement

Le choix de la fréquence de règlement s'effectue au moment de la souscription du contrat. Évidemment, le souscripteur est confronté à une alternative entre : le paiement mensuel ou annuel. Concernant le paiement mensuel, les 3 premiers mois sont à verser durant la souscription. Ainsi, le premier prélèvement attend jusqu'au troisième mois pour la quatrième mensualité. De plus, chaque mensualité est automatiquement débitée le 4e jour ouvré du mois. Cette formalité ne concerne pas le paiement annuel.

Toutefois, il reste possible de modifier la fréquence du paiement même en cours de contrat. Néanmoins, cette modification mérite l'aval de la compagnie. Aussi, si l'initiative vient de l'assuré, ce dernier envoie une lettre recommandée à son assureur. Du reste, le changement sera appliqué à la prochaine échéance du contrat. Dans ce cas, l'assuré recevra un nouvel échéancier (registre mentionnant le montant à payer et la date de paiement) venant de sa compagnie par lettre ou par courrier électronique.